Le nettoyage d'un site industriel

Le nettoyage d’un site de production industrielle est une intervention d’entretien très spécifique, car il ne s’agit pas d’un milieu classique. En ce sens, les opérateurs spécialisés dans ce type d’intervention ont un niveau de qualification supérieure aux agents intervenant dans le domaine tertiaire.

Cette différence s’explique par le fait que le domaine industriel expose à des risques très particuliers et divers, qui exigent un type d’intervention très précis et le respect de normes spécifiques.

Nettoyage industriel professionnel

Les agents de nettoyage sont donc exposés à plus de dangers (risque chimique, incendie, amiante, infections ou encore à la hauteur) et doivent être capables de travailler en conséquence.

Pour faire face à ces contraintes, les industriels avaient tendance à assurer un nettoyage en interne mais dorénavant beaucoup se tournent vers des entreprises spécialisées dans le nettoyage industriel pour éviter de dédier une équipe à cet effet. Ce type de service est très particulier et régi par des protocoles et des normes d’intervention et de sécurité qu’il est impératif de respecter.

Le choix d’un prestataire compétent est donc indispensable, mais tous ne sont pas formés à intervenir dans tous les nombreux domaines de l’industrie. Le monde industriel est en effet très vaste, puisqu’il regroupe des domaines qui n’ont aucun point commun, comme la métallurgie, la santé, l’agroalimentaire, la mode, l’informatique, la chimie ou encore les industries automobiles et navales.

Proprete hygiene industrie

Chacun de ces domaines nécessite un nettoyage spécifique réalisé par des agents qualifiés, compétents et formés, aidés de matériels et de produits nettoyants adaptés. Chaque agent doit être capable d’assurer son travail sans risque pour la production ni pour sa santé ; il doit être apte à évoluer en toute sécurité et en toute connaissance des risques auxquels il est exposé.

Le coût d’une telle prestation est variable, mais directement lié aux contraintes du milieu dans lequel le prestataire intervient et aux risques potentiels.

Quels sont les bâtiments ciblés ?

Le nettoyage industriel concerne l’entretien de bâtiments industriels, bien que l’idée soit bien souvent plus générale et utilisée pour regrouper l’ensemble des locaux professionnels.

Nettoyage sol industrie agroalimentaire

Pourtant, nous traitons bien ici du nettoyage de locaux et de sites de production industrielle. Plusieurs types de structures sont concernées par ce type de nettoyage. On y retrouve notamment :

  • Les industries de sidérurgie, métallurgie, fonderie et chaudronnerie ;
  • Les bâtiments de production dans les domaines de la santé, de la pharmacie et de la cosmétique ;
  • Le milieu hospitalier et médical ;
  • L’agroalimentaire et les usines agricoles ;
  • Les salles blanches ;
  • Les systèmes informatiques et data centers ;
  • Les sites de production de matériels informatiques, électroniques et électriques ;
  • L’industrie vestimentaire ;
  • L’industrie de construction navale, aéronautique, spatiale et ferroviaire ;
  • L’industrie automobile ;
  • L’industrie de production de bois, de verre, de papier et de cartons.

Chacun de ces domaines, bien qu’ils se regroupent sous l’appellation de sites industriels, nécessite des techniques, des process, des matériels et le respect de normes.

Ces domaines exigent des degrés de propreté et d’ultra-propreté divers et exigent une grande expertise dans le domaine car les agents sont contraints d’intervenir sur des sites à risques et de nettoyer des espaces, des machines et des outils potentiellement dangereux pouvant nécessiter une décontamination. Ils peuvent ainsi être exposés à des dangers d’ordre électrique, chimique, d’amiante ou de maladie.

Des méthodes professionnelles adaptées

Les méthodes utilisées dans le cadre du nettoyage industriel sont très spécifiques, car elles se doivent de respecter les particularités des milieux, l’organisation des locaux et la diversité des métiers pour offrir une prestation de qualité tout en limitant les risques de perturbation de la production.

Methode nettoyage surface industrielle

Plusieurs méthodes peuvent être mises en place :

→ Le nettoyage des surfaces : l'entretien des surfaces se doit de respecter le milieu de l’intervention. En effet, plusieurs techniques peuvent être utilisées et les produits nettoyants sont variables selon les nécessités du métier.

→ Le dépoussiérage des surfaces : le dépoussiérage est une action particulière dans le cadre du milieu industriel, car il s’agit de les ôter des surfaces, des machines et des outils sans risque de diffusion. Les agents de propreté utilisent des méthodes d’aspiration spécifiques.

→ L’aspiration et le pompage industriels : l’aspiration et le pompage permettent d’éliminer tout liquide ou produit devant être ôté. En outre, ces techniques permettent également d’extraire et d’absorber les eaux de lavage utilisées pour l'entretien.

→ Le lavage haute-pression : cette technique est privilégiée pour l'entretien et la désinfection de certaines surfaces et de récipients comme les cuves et silos de stockage.

nettoyage grille aeration industrie

→ Le nettoyage de bardages et charpentes : ce type de nettoyage industriel nécessite une certaine expertise du travail en hauteur et dans des conditions plus ou moins complexes. Il est important d’identifier le type d’entretien requis, le type de salissure et les éventuels traitements nécessaires pour la protection de certaines surfaces en bois, le tout sans perturber l’équilibre de la production.

→ La désinfection et le nettoyage des ateliers et des lignes de production : plusieurs techniques sont proposées pour assurer un nettoyage et une désinfection des outils de production tout en respectant le milieu. Mousse active, vapeur sèche, nébulisation de Peroxyde d’hydrogène…

→ Le dégraissage de fours : les fours et d’autres types de machines et réseaux d’extraction nécessitent un nettoyage spécifique et un dégraissage approfondi. Dans la plupart des cas, les prestataires utilisent des mousses dégraissantes actives qu’ils injectent directement dans les machines à nettoyer et ils complètent leur action par un nettoyage à haute pression.

Les outils et matériels mis en œuvre

Les agents de nettoyage industriel utilisent plusieurs types de produits et d’appareils comme :

• Le chariot de ménage : le chariot de ménage permet aux professionnels de conserver à leur portée tout leur matériel et les produits pour le nettoyage et d’en faciliter le transport.

• L’aspirateur : il existe des aspirateurs professionnels pour aspirer toute sorte de résidus et poussières, notamment ceux présentant des dangers (cendres, sciures, poussière, eau, amiante, etc.).

• La balayeuse : la balayeuse racle le sol, aspire et collecte les poussières et saletés.

Utilisation monobrosse lavage sol

• La monobrosse : la monobrosse permet de décaper, de lessiver et de lustrer le sol.

• L’autolaveuse : cette machine complète permet en une seule action d’aspirer, de lessiver le sol, de le lustrer puis de le sécher. Il existe plusieurs tailles et modèles pour satisfaire tous les besoins.

• Le nettoyeur vapeur : il permet de nettoyer et désinfecter sans usage de produits chimiques.

• Le générateur de vapeur sèche : il nettoie sans eau pour traiter les surfaces sensibles à l’humidité.

• Le nettoyeur haute pression : il est conseillé pour nettoyer et décaper les sols, les murs, les engins et de nombreux types de surface.

Quand faire effectuer une prestation de nettoyage industriel ?

Il n’existe pas de fréquence idéale type pour effectuer un nettoyage industriel, car cela dépend des besoins de chaque milieu. En effet, certains secteurs, comme le milieu de la santé ou le domaine agroalimentaire, ont besoin d’un nettoyage journalier pour assurer une bonne désinfection des locaux.

prestation nettoyage industriel

D’autres se contentent d’un nettoyage hebdomadaire. La régularité est directement liée à l’activité exercée, au type de production, au type d’engins et de machines utilisés, etc.

Généralement, les agents de nettoyage industriel interviennent en dehors des heures de production pour ne pas perturber la chaîne, gêner les techniciens dans leurs tâches et risquer de compromettre les produits. En conséquence, la majorité des interventions sont effectuées tard le soir, tôt le matin, de nuit, pendant le week-end ou lors des périodes de fermetures.

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Dans le domaine du nettoyage industriel, les agents sont soumis à certaines difficultés quotidiennes.

nettoyage difficile en hauteur

  • Le travail en hauteur : les agents de nettoyage peuvent travailler en hauteur, sur une échelle, sur un échafaudage, une nacelle ou une plateforme élévatrice, mais également en suspension dans le vide, en rappel et maintenus par un harnais.
  • Le risque électrique : le professionnel peut être exposé au risque électrique lors d'une intervention.
  • Le risque chimique : selon les secteurs industriels, les techniciens de nettoyage industriel peuvent être exposés au risque chimique (inhalation, contact ou ingestion).
  • L’amiante : tous les bâtiments industriels ne sont pas désamiantés, raison pour laquelle le risque demeure encore présent en France pour les agents de propreté.
  • La légionelle et autres risques infectieux : dans certains milieux, comme la santé, le risque infectieux n’est pas rare, car les agents sont au contact d’agents pathogènes et de produits et outils de soins usagés. Quant à la légionelle, elle se développe et se transmet par l’eau contaminée. Le personnel peut donc y être exposé dans le cadre d'une intervention, y compris lors du nettoyage des douches.

Combien coûte un service de nettoyage industriel ?

Le tarif d’une prestation de nettoyage industriel est variable et défini selon plusieurs facteurs :

  • La surface de la structure à nettoyer ;
  • La nature des locaux et de l’activité qui y est exercée ;
  • L’horaire de l’intervention ;
  • Les moyens humains et matériels à mettre en place ;
  • Le professionnel choisi ;
  • Le risque auquel le personnel est potentiellement exposé.

Dans le domaine industriel, le coût du nettoyage d’un bâtiment peut coûter de 30 euros à 40 euros HT par heure. Bien évidemment, ce prix peut évoluer à la hausse selon le danger auquel sont exposés les agents.

La désinfection de locaux professionnels

Si la désinfection des locaux professionnels se distingue d'un nettoyage standard, elle constitue toutefois un processus complémentaire aux multiples enjeux.

Desinfection locaux professionnels

En effet, certains secteurs d'activité sont soumis à l'obligation de désinfecter régulièrement leurs locaux et tous les éléments qui composent l'environnement professionnel. Toutefois, ce processus doit respecter des principes rigoureux tout en reposant sur des méthodes et des outils dédiés.

Quels enjeux ?

Dans le milieu professionnel, la désinfection des locaux répond à des enjeux variés, mais majeurs. Ce type de nettoyage permet en effet d'assainir l'environnement de travail des collaborateurs, mais pas seulement. Il permet également aux entreprises de recevoir des visiteurs et/ou des clients dans les meilleures conditions possibles. La désinfection des locaux vise ainsi à purifier l'air et les différentes surfaces, afin de limiter la propagation des bactéries, virus tels que les Coronavirus (notamment le Covid-19) et autres champignons.

Bien qu'elle puisse être ponctuelle et de nature préventive, la désinfection des locaux peut également intervenir à l'occasion d'une épidémie déclarée afin de limiter sa progression.

Les méthodes et outils de désinfection

La désinfection de locaux professionnels repose sur des techniques et des outils de nettoyage variés, en fonction des éléments à traiter. D'une façon générale, le processus de désinfection s'organise autour de trois axes principaux : les surfaces, les textiles et l'air.

methode desinfection lieu sensible

Des surfaces fréquemment manipulées par les collaborateurs ou les visiteurs, comme les poignées de porte ou les comptoirs de vente par exemple, devront ainsi faire l'objet d'un nettoyage complet.

Les textiles, très favorables à l'apparition et au développement d'acariens, doivent aussi faire l'objet d'un nettoyage avancé, par aspiration et/ou par pulvérisation de produits spécifiques, bactéricides et fongicides et l'air peut être purifié par pulvérisation ou par fumigation selon les spécificités des locaux à traiter.

Désinfection des locaux : quelles obligations pour les professionnels ?

En matière de nettoyage et de désinfection, les obligations auxquelles doivent se soumettre les professionnels varient en fonction du secteur d'activité.

Equipement nettoyage desinfection

Si des secteurs sensibles, comme le milieu hospitalier ou le domaine agroalimentaire, doivent se plier à des exigences strictes et des protocoles millimétrés, les entreprises du secteur tertiaire connaissent moins de contraintes. Toutefois, l'apparition d'une épidémie ou d'allergies au sein des locaux professionnels doit entraîner un processus de nettoyage et de désinfection régulier, quel que soit le secteur concerné.

Quelles différences entre un nettoyage et une désinfection?

Le but d’un nettoyage est d’obtenir une surface visuellement propre, tandis qu’une désinfection sert à tuer les micro-organismes invisibles présents sur cette surface. Il faut toujours nettoyer avant de désinfecter : cela permet de retirer une grande partie des germes présents, mais aussi de supprimer certains éléments où aiment se loger les agents pathogènes :

- biofilms, poussières, graisses…

Après un lavage, il n’existe plus de barrières protégeant les micro-organismes que l’on souhaite tuer. Nettoyage et désinfection doivent être associés : bien que très différents, l’un ne fonctionne pas sans l’autre.

L'utilisation de produits différents

Pour un simple nettoyage, une entreprise professionnelle va utiliser des outils communs (aspirateurs, nettoyeurs haute pression, balayeuses…) et des dégraissants et détergents sur les surfaces inertes.

nettoyage desinfection sol

Lors d’une désinfection, le professionnel va utiliser un produit désinfectant en spray ou en lingette, ou bien de l’eau de Javel. Tous ces produits doivent être utilisés avec un protocole strict :

  • un nettoyage doit être réalisé auparavant ;
  • les surfaces sont traitées dans un certain ordre (du plafond au sol par exemple) ;
  • il faut laisser le produit désinfectant agir durant un temps donné par le fabricant ;
  • les surfaces sont ensuite essuyées ou bien sèchent à l’air libre selon le produit utilisé.

Contrairement au nettoyage, la désinfection apporte une vraie sécurité sanitaire aux usagers du lieu.

Le nettoyage haute pression professionnel

L'entretien de locaux à l'aide d'un nettoyeur haute pression revêt une dimension bien spécifique, qu'il convient de distinguer de techniques d'entretien plus "traditionnelles".

Il est davantage question dans le cas présent d'un travail sur de grandes surfaces ainsi que dans des environnements "sensibles" ou sujets à des manipulations particulières. Le professionnel s'appuiera de fait sur les services de machines industrielles, conçues pour évoluer dans un milieu professionnel particulier.

lavage haute pression

De nombreux exemples de locaux peuvent ainsi accueillir favorablement une intervention de nettoyage haute pression - des structures à usage tertiaire jusqu'aux lieux recevant du public, en passant par les lieux dédiés à la production ou à la transformation - tels que les usines ou les laboratoires.

Pour obtenir un résultat un maximum conforme aux attentes, de plus en plus de sociétés font appel à des entreprises spécialisées, mettant à disposition des compétences et une expérience dans le domaine du nettoyage professionnel. Les entreprises peuvent ainsi s'appuyer sur des interlocuteurs de confiance, et accéder à des profils spécialisés apportant une véritable expertise.

Contrairement à d'autres techniques d'entretien, le nettoyage haute pression nécessite très régulièrement le respect d'un protocole - une dimension essentielle à des secteurs d'activité comme l'agro-alimentaire par exemple. Pour mettre à disposition des entreprises des profils correspondant à leurs attentes, le système de formation s'est considérablement développé et propose désormais de préparer les futurs agents aux métiers du nettoyage industriel et l'hygiène des locaux.

nettoyage sol haute pression

Ces nouvelles qualifications sont très recherchées par les entreprises, de telle sorte que le niveau de rémunération évolue selon des critères comme l'expérience et le niveau de qualification. D'où l'intérêt pour les futurs professionnels de se spécialiser et d'obtenir par exemple certaines habilitations selon le degré d'exposition à certaines substances ou produits chimiques tels que l'amiante ou le risque légionelle.

Le nettoyage d'entrepôts et de surfaces commerciales

Veiller à rendre un endroit propre n'est pas chose aisée. Cette réalité est d'autant plus valable lorsqu'il s'agit de nettoyer des hangars ou des magasins accueillant quotidiennement des employés ou des clients. De par leur surface importante, ils sont difficiles à maintenir dans un état constant de propreté.

Préserver la propreté des locaux industriels et commerciaux

Gérer un entrepôt ou un magasin impose une rigueur sans failles et accueillir des clients dans des locaux mal entretenus peut refléter un manque de sérieux. Raison pour laquelle toutes les opérations permettant d'éliminer la saleté doivent être effectuées avec minutie.

Parmi ces tâches, on retrouve : l'époussetage du mobilier des structures d'entreposage, le nettoyage des sols des plateformes logistiques ou encore la désinfection des surfaces touchées régulièrement. Les manœuvres à accomplir sont parfois plus complexes. Pour les sols très encrassés ou au contact direct de produits huileux ou graisseux incrustés, on se sert obligatoirement d'une monobrosse.

local industriel propre

Faire appel à une société ayant du personnel habilité à utiliser une machine de nettoyage performante comme une autolaveuse pour nettoyer les espaces de stockage, d'emballage et d'expédition est aussi indispensable afin d'assurer la propreté des locaux d'entreposage à la perfection.

Faire appel à du personnel qualifié

Il existe une multitude d'entreprises de propreté sur le marché et la concurrence est rude. Il est donc capital d'établir un partenariat durable avec une entreprise reconnue pour son sérieux et son savoir-faire qui doit être capable de produire un travail soigné en tenant compte des normes d'hygiène en vigueur.

Les agents d'entretien ont également l'obligation de fournir des prestations de qualité pour des raisons sanitaires, comme éviter la prolifération de nuisibles. Les insectes ou les rats trouvent facilement refuge dans les endroits insalubres ou stockant des denrées alimentaires.

Le nettoyage d'usine agroalimentaire

Les usines agroalimentaires doivent respecter des normes strictes, afin d'assurer la sécurité de leurs salariés mais également des consommateurs. Les aliments produits doivent être exempts de toute contamination microbienne et bactérienne : Bacillus cereus, E. coli, Listeria etc.

Industrie agroalimentaire, des exigences hygiéniques particulières

Les intoxications alimentaires pouvant s'avérer mortelles sont très souvent la conséquence de mauvaises conditions d'hygiène lors de la production et de la transformation des aliments. C'est pourquoi les normes dans l'industrie agroalimentaire (IAA) sont très strictes et sont adaptées au secteur d'activité : traitement de denrées alimentaires brutes, transformées, cuisinées…

nettoyage agroalimentaire

Les risques en matière de contamination sont nombreux et proviennent de différentes sources : eau potable ou industrialisée, contaminations des installations et machines de production.

Aussi, le risque est présent à toutes les étapes de la fabrication et de la transformation. C'est pourquoi une entreprise spécialisée va mettre en place un process des opérations de nettoyage et utiliser des techniques spécifiques en tenant compte des contraintes du site IAA et des normes internes, comme la méthode HACCP (Analyse des dangers et maîtrise des points critiques) adoptée par de nombreux industriels.

Les techniques utilisées pour le nettoyage agroalimentaire

Comme dans tous les secteurs, le nettoyage dans l'industrie agroalimentaire peut se faire avec de l'eau et des détergents traditionnels mais des techniques spécifiques sont développées pour répondre aux besoins de cette industrie : le nettoyage enzymatique agroalimentaire, le nettoyage à sec et le nettoyage ozonée.

technique nettoyage agroalimentaire

⇒ Le nettoyage enzymatique

Les produits enzymatiques ne contiennent ni potasse, ni soude. De ce fait, ils sont moins corrosifs que les détergents alcalins classiques, un véritable atout pour la protection de la santé, des machines de production et pour l'environnement. Ces produits sont plus faciles à rincer et ont le mérite d'être efficaces à faibles températures et à faibles concentrations.

⇒ Le nettoyage à sec

Le nettoyage à sec utilise de la vapeur d'eau projetée sous haute pression et chauffée au-delà de 110 degrés. La vapeur a alors des propriétés dissolvantes et dégraissantes. Cette technique convient particulièrement pour les fabricants de produits secs, des produits qui s'abimeraient au contact de l'eau. Une autre solution consiste à utiliser la lumière pulsée, qui va détruire les micro-organismes en leur envoyant des flashs intenses de lumière.

⇒ L'ozone

L'utilisation de l'ozone offre la possibilité de détruire un large spectre de bactéries. Elle est autorisée comme désinfectant dans les process de l'industrie agroalimentaire bio.

Le nettoyage de fin de chantier

Le nettoyage de fin de chantier constitue une étape clé pour clôturer des travaux de manière professionnelle, hygiénique et sécurisée. Qu’il s’agisse du chantier interne d’une entreprise ou d’un chantier effectué chez des clients, le processus de désinfection, de lavage et d’évacuation des déchets en assure une finition de qualité. Beaucoup de responsables de chantier font désormais appel à une prestation de professionnels du nettoyage afin de garantir un résultat de qualité optimale.

nettoyage travaux chantier

Les différentes étapes d’un nettoyage performant

Pour obtenir une présentation optimale des chantiers après travaux ainsi que des lieux sains, il est conseillé de faire appel à des spécialistes qui assureront un nettoyage de qualité, passant par plusieurs étapes :

⇒ L’enlèvement des déchets

La plupart des chantiers génèrent d’importants volumes de déchets. Gravats, déchets mobiliers, emballages ou poussières lourdes, la première démarche à effectuer est de débarrasser les lieux de l’ensemble des détritus. La société affectée au nettoyage se chargera de l’évacuation et du tri approprié des déchets.

⇒ Le nettoyage des murs et des sols

Toutes les surfaces – horizontales et verticales – doivent ensuite être soigneusement lessivées et rincées avec les produits appropriés en fonction des revêtements sélectionnés.

⇒ Les interventions intensives

Suivant les travaux effectués, les matériaux ou les substances utilisées, il est parfois nécessaire d’effectuer un récurage intensif ou un dégraissage des surfaces pour retrouver une propreté exemplaire.

⇒ La désinfection des zones particulières

Certains endroits nécessitent une intervention spéciale comme les sanitaires, les cuisines ou encore les entreprises répondant à des normes d’hygiène strictes. Des méthodes et des produits spécifiques sont alors adoptés par le personnel pour assurer la désinfection ou la stérilisation des lieux. Le traitement des vitres répond également à des techniques particulières.

⇒ L’évacuation des poussières et l’aération

A l’issue d'une prestation les intervenants vont s’assurer que les surfaces et le mobilier soient parfaitement dépoussiérés et favoriser une atmosphère saine au sein des locaux, à travers une aération intensive.

Le cas particulier des nettoyages après un sinistre

Il arrive parfois que des locaux professionnels ou d'habitation subissent des sinistres importants, dont les plus courants sont les inondations (fuite ou intempéries) et les incendies.

nettoyage sinistre incendie

C'est dans ces cas-là que revient aux agents et techniciens de nettoyage industriel la lourde tâche de remettre les lieux en état, afin que l'activité puisse reprendre normalement au plus vite.

♦ Le nettoyage après un incendie :

Dans ce cas particulier, la procédure de nettoyage suit un protocole strict qui commence par s'assurer que l'espace est sécurisé. Ensuite, il faut s'occuper de la purification de l'air en utilisant des appareils d'assainissement. L'odeur de fumée sera quant à elle neutralisée à l'aide de charbon actif et d'huiles essentielles. Après avoir débarrassé le sol des débris, les surfaces recouvertes de suie seront décapées avec des produits de nettoyage industriels et/ou des nettoyeurs à haute pression.

♦ Le nettoyage après une inondation :

Ce type d'intervention doit se faire le plus rapidement possible après le sinistre afin d'éviter que l'eau pénètre, et cause de sérieux dégâts, dans les murs et les planchers. Le plus important est d'évacuer le matériel endommagé et d'entreposer ce qui est récupérable. Commencera ensuite un travail de pompage pour éliminer toute l'eau résiduelle et par la suite une phase importante de déshumidification et de désinfection pour écarter tout risque de développement de moisissures et de champignons.

♦ L'importance d'un équipement adapté :

Lors des missions de nettoyage après sinistre, l'équipement du technicien de nettoyage industriel est très important car il s'agit d'interventions en milieux défavorables pour l'organisme. Qu'il s'agisse d'un nettoyage traditionnel ou d'un nettoyage par cryogénie, le port des lunettes de protection, d'une combinaison étanche, de gants, de bottes et d'un masque filtrant (pour ne pas respirer de vapeurs toxiques) sera donc indispensable. Dans certains cas, un casque de chantier peut également venir compléter cet équipement.

Le métier d’agent de nettoyage industriel

Un agent de nettoyage industriel assure la propreté de toutes les surfaces d’un site de production industrielle. Soumis à un cahier des charges et à un calendrier de nettoyage précis, il est chargé de l’entretien, du lavage, de la désinfection et de la décontamination.

Il se doit de respecter des normes et des protocoles adaptés et de disposer d’une parfaite connaissance de l’organisation et des risques des milieux dans lesquels il évolue.

metier agent nettoyage industriel

Le technicien de nettoyage industriel doit être capable de bien maîtriser son matériel et être apte à effectuer un autocontrôle de qualité de son travail. Il se doit d’être organisé, rigoureux, minutieux, capable de travailler en équipe et de respecter les consignes établies.

Il doit être conscient des risques auxquels il s’expose (incendie, chimique, amiante, électricité, infections, etc.) et savoir se protéger en conséquence afin de ne pas se mettre en danger. Il doit également être en capacité de travailler en horaires décalés, c’est-à-dire de nuit, le week-end et les jours fériés ou encore tôt le matin et tard le soir pour répondre aux exigences de la clientèle et ne pas entraver la chaîne de production.

► Les formations

Plusieurs formations sont associées au métier :

♦ Le CQP Ouvrier qualifié en nettoyage industriel

♦ Le CQP Opérateur en nettoyage industriel

♦ Le CAP Maintenance et hygiène des locaux

♦ Le Bac Pro Hygiène et environnement

► Rémunération

Entre 1 300 et 2 500 euros bruts chaque mois, en fonction de l'expérience et des qualifications.

tarif salaire nettoyage professionnel

► Spécialisations

Pour effectuer un travail de qualité dans tous les types de domaines, un professionnel devrait disposer des habilitations suivantes :

⇒ Le permis nacelle, pour le travail en hauteur

⇒ L’habilitation harnais, pour le travail en hauteur et dans le vide

⇒ L’habilitation électrique, pour travailler en milieu exposé au risque électrique

⇒ L’habilitation aux risques chimiques, pour travailler en milieu exposé au risque chimique

⇒ L’habilitation amiante, pour travailler en milieu exposé au risque amiante

⇒ L’habilitation risque légionelle, pour travailler en milieu exposé au risque de légionelle.