Comment bien entretenir un parquet selon ses caractéristiques ?

Matériau naturel noble et chaleureux, le bois d'un parquet massif ou stratifié est un revêtement de sol élégant et pratique. Toutefois, à chaque type de parquet correspond un entretien spécifique pour une durabilité optimale. Voici ce que vous devez savoir sur l'entretien du parquet.

Les ennemis du parquet en bois

En dépit de sa bonne qualité, quelques faits et circonstances risquent de nuire à la résistance de votre parquet. Parmi ceux-ci :

Le facteur temps

À l'instar de tous les matériaux naturels, le parquet en bois vieillit au fil des années, quel que soit son revêtement : huilé, ciré ou vitrifié. L'absence d'entretien régulier et périodique risque ainsi d'altérer le bois et de compromettre l'harmonie du plancher.

⇒ L'humidité

Le bois absorbe l'eau qui le fait gonfler. Le parquet risque alors de se gondoler ou de décoller. Éviter l'humidité est un meilleur moyen d'entretenir un parquet.

⇒ Les sources de chaleur

La proximité ou le contact direct avec une source intense de chaleur telle que des appareils de chauffage, électroménagers (fer à repasser, four…) compromet l'aspect du parquet. Évitez ainsi de poser directement ces équipements à même le sol.

⇒ Les rayures

Les traces et rayures causées par le mobilier et les chocs compromettent l'esthétique du parquet. Équipez alors les pieds de vos meubles de tampons en feutre et couvrez les roulettes d'une gomme afin de faciliter le déplacement du mobilier sans rayer les lames. En cas de tâches ou de rayures récalcitrantes, effacez-les avec du polish ou de la cire pour parquet verni.

Les différents types de parquet

Plusieurs types de parquet sont adoptés dans les logements. Le bois est le premier matériau privilégié du fait de ses caractéristiques chaleureuses et ses essences pouvant se décliner sous de nombreux modèles différents. Comme un parquet se doit d'être résistant au temps, aux chocs et rayures, et à l'humidité, le choix devra porter vers le bois massif.

Toutefois, afin de s'assurer de sa résistance, de sa longévité et surtout de son aspect esthétique en intérieur, le bois mérite des soins particuliers même si l'essence avait subi un traitement spécifique avant d'être transformée en plancher. De nos jours, le parquet en bois se décline sous différents types tout aussi pratiques qu'esthétiques. Parmi les plus courants, le parquet en bois massif, verni ou vitrifié, le parquet collé, le parquet ciré ou huilé, le parquet flottant, le plancher peint…

Entretien de parquet stratifié

Le parquet stratifié ou flottant ne requiert aucun entretien particulier. Le bois avait subi un traitement spécifique au moment de la conception des lames. Sa pose est donc conçue de manière à vous permettre de retirer simplement les lames endommagées, rayées, ou gondolées et de les remplacer.

En termes de nettoyage, il suffit d'utiliser un chiffon humide pour effacer les taches et salissures et de bien sécher avant d'appliquer une couche de cire ou d'encaustique pour le faire briller.

Les nouveaux modèles de parquet flottant sont accompagnés d'une notice d'entretien qui recommande l'utilisation de produits spécifiques de nettoyage tels que le savon noir.

Entretien de parquet vitrifié

La vitrification est déjà un moyen d'entretien du parquet en soi. Elle consiste à poser deux couches de vernis qui vont protéger le bois et assurer sa longévité. En cas de traces indélébiles et de salissures, un chiffon humide pourra en venir à bout. Évitez la brosse ou les balais classiques qui risquent de rayer la vitrification.

Utilisez plutôt l'aspirateur pour enlever la poussière et les déchets. En outre, afin de rétablir l'éclat brillant du parquet et vous assurer de sa longévité, appliquez un raviveur spécial parquet vitrifié à raison d'une ou de deux fois par an.

Le parquet ciré

Son aspect à la fois authentique et rustique fait la particularité du parquet ciré. Toutefois, il exige une attention particulière notamment au contact de l'eau. Épongez rapidement les traces d'humidité.

Si l'eau laisse des traces inélégantes sur les lames, un léger ponçage à la cire ou à l'encaustique devra les faire disparaître aussitôt. Le parquet ciré est souvent glissant. Il importe ainsi de recourir à un produit antidérapant spécial bois, à appliquer une fois par trimestre, pour vous épargner des glissades intempestives.

Le parquet huilé

De plus en plus plébiscité pour ses différents avantages, le parquet huilé fait son importante expansion dans les logements contemporains. Plus résistant à l'eau et aux rayures, il est à la fois facile d'entretien et écologique. Il se nettoie à l'aspirateur, puis avec un chiffon humide.

Une application d'huile spéciale parquet une fois par an est recommandée pour conserver son aspect brillant et sa longévité. Un ponçage léger, suivi d'une application d'une couche d'huile suffiront à réparer les rayures et à lui redonner sa texture initiale.

Autres articles du blog :

Revêtements de sol et utilisation d'autolaveuses2021/09/09

Revêtements de sol et utilisation d'autolaveuses

L’acquisition d’une autolaveuse professionnelle garantit l’entretien rapide et efficace de vos surfaces. Dès 500 m² de superficie, l’autolaveuse constitue...

Lire plus
Services et contrôles d'hygiène : les règles au sein de l'entreprise2021/09/09

Services et contrôles d'hygiène : les règles au sein de l'entreprise

Les contrôles d'hygiène au sein des entreprises présentent des enjeux sanitaires majeurs. Ces protocoles permettent en effet de garantir la qualité des produits...

Lire plus
Devis entreprise nettoyage